Archives par mot-clef : fanzine

HYACINTH-OCTOPUS

Fleur et mollusque sur papier

Hyacinth : 13 floraisons entre 1990 et 1994 pour défricher le meilleur du HC/Noise/grunge/lo-fi/indie/pop, sans oublier les pages de graphisme. Octopus : 14 numéros entre 1994 et 2002 pour défricher le meilleur de l’indie/électro/expérimental/dub/world/folk. Philippe Doussot, le rédacteur en chef de Hyacinth et Octopus répond à nos questions

Qu’est ce qui t’a motivé (avec ta sœur) à créer le fanzine Hyacinth ?

Si j’ai bonne mémoire, nous étions à cette époque, en 1988, très attirés par la scène « indie » anglaise, représentée notamment par la fameuse compile « C86 » du NME. A titre perso, je commençais à m’éloigner de la new wave pour m’intéresser aux groupes plus « psyché » et « noise » assimilés à cette vague « indie », tels Spacemen 3, Loop ou même Jesus & Mary Chain. Et à vrai dire, il n’existait pas beaucoup de fanzines français dans cette veine là, hormis celui de notre ami Jean-Yves (qui habitait la même ville que nous, Pont-à-Mousson), Upside Down, auquel nous avions eu la chance de participer l’espace de 3 numéros il me semble. L’envie de s’émanciper un peu de ce projet et une certaine fascination pour tous l’univers des fanzines anglais de cette époque nous ont aidé à franchir le pas et à créer ainsi Hyacinth qui, au départ, s’appelait Hyacinth Story et n’était qu’un bulletin photocopié de quelques pages censé être le complément Continuer la lecture

Publié dans Articles, FACE-123 | Marqué avec , , | Laisser un commentaire